L’eau au centre de la récupération

Le retour des champions suite aux Jeux Olympiques de cet été ont mis en lumière la problématique de la récupération physique des chevaux après une telle compétition qui clôturait une saison de concours chargée et éprouvante. Certains de ces chevaux athlètes sont partis dans des centres de thalassothérapie/ balnéothérapie afin de récupérer et de préparer au mieux la nouvelle saison.

sea-246090_1920

Nous nous sommes donc intéressés aux vertus de l’eau dans cette optique de performance et sommes allés à la rencontre du centre Equicare situé à Tourville-en-Auge en Normandie. Interview avec son dirigeant Hervé Baldassari.

EquiCare a été créé en 2009 avec pour objectif la prise en charge de la préparation et la récupération physique, ainsi que la réhabilitation des chevaux de sport, courses et loisirs. Forts de plus de 25 d’expérience dans le très haut niveau et des spécialisations en kinésithérapie, physiothérapie, préparation physique mais aussi cavaliers et éleveurs, Hervé Baldassari et Amandine d’Oléon  ont choisi de se mettre au service du cheval et de développer l’aspect bien-être de l’animal. « Le bien-être comprend tout autant la santé physique et l’aspect moral» nous précise Hervé Baldassari.

 

Mais connaissez-vous vraiment la différence entre balnéothérapie et thalassothérapie ? Non ?

La balnéothérapie repose sur l’ensemble des soins, traitements et cures ou  bains. La thalasso est « l’utilisation combinée, dans un but préventif et curatif, des bienfaits du milieu marin, qui comprend le climat marin, l’eau de mer, les boues marines, les algues, les sables et autres substances extraites de la mer».

La recette de Equicare : prendre peu de chevaux en charge sur une même période afin de mettre en place un protocole thérapeutique et un travail très personnalisé à chacun, permettant d’obtenir de meilleurs résultats. Aujourd’hui des propriétaires et cavaliers sollicitent le centre, mais aussi des professionnels de la santé tels que des vétérinaires que ce soit en récupération après une saison de compétitions ou pour l’accompagnement en cas de traitement de pathologies (tendinites, desmistes, entorses, problèmes musculo squelettiques ou problèmes respiratoires).

La récupération et le bien-être sont de plus en plus au cœur des discussions et débats autour du cheval de sport.

Attention toutefois, selon Hervé Baldassari, la récupération « doit se travailler au quotidien. Au cours d’une séance de travail, on doit retrouver un temps d’échauffements, de travail intense ponctué de phases de récupération active. Les efforts de récupération permettent de drainer, il est essentiel également de varier les exercices. Le cavalier doit apprendre à intégrer la gestion du temps et l’adapter, mais également à ressentir la charge de travail que le cheval accepte. »

L’effet principal de l’eau sur les membres est lié à un aspect mécanique, la pression hydrostatique va agir sur l’afflux sanguin et les tissus. La température de l’eau et la hauteur de l’immersion sont également des paramètres qui entrent en compte dans l’élaboration du protocole mis en place.

Assez rapidement les cavaliers vont également ressentir les effets de la balnéothérapie sur les voies respiratoires de l’animal grâce entre autre à l’air marin. La pression hydrostatique de l’eau permet également d’améliorer le rythme cardio circulatoire et  les déplacements sur de grands espaces (plages, prés, etc) amènent à des conséquences positives sur l’appareil locomoteur du cheval et son moral.

Lors de l’entretien avec Hervé Baldassari, il a beaucoup insisté sur le fait que pour maintenir des chevaux en pleine forme il est primordial de commencer par leur offrir des conditions de vie saines et calmes avec des box aérés et de limiter la poussière. Chez Equicare ils ont choisir de diviser le bol alimentaire en 5 repas aux rations adaptées et avec du foin propre 24h/24. Peut-être une première piste d’amélioration simple pour ceux qui cherchent à proposer le meilleur à leurs chevaux ?

Propos rapportés

Questions proposées lors de l’entretien

  1. Présentation de l’activité
  2. Pourquoi et par qui êtes-vous sollicités aujourd’hui pour accéder à votre offre ?
  3. Quelles sont les différences entre balnéothérapie et thalassothérapie ?
  4. Quels sont les effets de l’eau sur les membres ?
  5. Quels bénéfices en tirent les chevaux dans la préparation physique à court/moyen/ long terme ?
  6. On a l’impression que les propriétaires portent de plus en plus d’importance à la récupération physique : le ressentez-vous ? Sous quelles formes ?
  7. Apportez-vous le même programme aux chevaux de sports équestres et de courses ?
  8. La récupération est bien entendu centrale mais participez-vous également à un accompagnement en cas de traitement de blessure ? Si oui sur quel type de pathologies ?

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s