L’argile dans tous ses états

mud-245163_640

Toutes les écuries de France, de Navarre et d’ailleurs ont un produit en commun qui est précieusement conservé dans la sellerie. Un produit que l’on a l’habitude de manipuler et le réflexe d’utiliser dans de nombreux cas. Ce produit c’est bien sur l’argile !

L’argile a des vertus connues et reconnues, elle est utilisée depuis des millénaires comme agent thérapeutique dans de nombreuses civilisations. Les égyptiens l’utilisaient pour la momification, Gandhi l’appliquait pour ses qualités purificatrices et pendant la guerre 1914-18 elle aida à vaincre une épidémie de dysenterie qui ravageait les armées.

On trouve différents types d’argile, qu’elle soit blanche (appelée aussi kaolin), verte, rose, jaune ou rouge elles n’apportent pas les mêmes propriétés. C’est ce qui m’intéresse ici : présenter les utilisations de l’argile dans la prévention et/ou la curation des risques physiques chez les chevaux.

Externe

L’argile verte est largement conseillée en usage externe, c’est-à-dire en application cutanée sous forme d’emplâtre. Que ce soit simplement après une grosse séance de travail ou parce que votre cheval a une tendance à faire des molettes, l’argile est votre alliée !

L’argile va permettre de résorber des hématomes, des contusions, absorber des liquides inflammatoires ou des sécrétions diverses liées à des plaies. Il va également aider à la cicatrisation de ces plaies grâce à sa forte teneur en silicate d’aluminium. Pensez à l’appliquer sur les brûlures, les abcès et les morsures/ piqures d’insectes.

L’application se fait sur des membres humides (généralement après une douche) et a rebrousse poils pour permettre à l’argile d’agir efficacement. Il est conseillé de mettre environ 1cm d’épaisseur sur la jambe de votre cheval.

Une fois sec, l’argile devient inactive et peut être retirée sous l’eau ou avec une brosse et de l’huile de coude.

Interne

On peut avoir un peu plus d’appréhension à utiliser l’argile en la faisant ingérer à son cheval, pourtant l’argile blanche ou kaolin propose de véritables vertus purifiantes. En cas de diarrhée, administrez de l’eau argileuse à votre cheval ; vous trouverez chez les distributeurs des argiles sous forme de poudre ou des pâtes à placer directement dans la bouche de l’animal.

Dans l’article du Val des Fées (http://www.valdesfees.be/pages/soins-aux-chevaux/l-argile-et-les-chevaux.html), il est conseillé de donner « 1 cuillère à soupe par 100 kg de poids vif à saupoudrer sur 4 fois son volume d’eau de source afin de former une boue liquide que l’on va mélanger avec 1 kg de légumes et fruits (carottes, pommes, banane, betteraves… ou de la pulpe de carotte fraiche (si vous avez un extracteur de jus) ou de la pulpe de betterave déshydratée (dans le commerce) ».

L’argile est certes une source de vertus très intéressante et peut être utilisée en prévention et en complément de traitement. Toutefois renseignez-vous auprès de votre vétérinaire avant de l’utiliser, certaines précautions sont à prendre. On parle tout de même ici de la santé et du bien-être de votre cheval.


sea-246090_1920

Source:

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/soins-et-prevention/prevention/les-vertus-de-largile.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s