Clarance Gendron nous parle de Capsular !

Clarance Gendron, 19 ans, jeune cavalière professionnelle, aujourd’hui installée en Normandie au sein des écuries de Clément Boulanger , nous a accordé une interview afin de nous en dire plus sur son expérience avec les guêtres de récupération Capsular.

Clarance a fait ses débuts comme beaucoup à poney. À 13 ans, elle obtient son premier cheval, puis à 15 ans elle participe pour la première fois à Lamotte. Entraînée par un cavalier de dressage Belge durant plusieurs années, Clarance fit le choix de s’orienter vers le Saut d’obstacles. Aujourd’hui cavalière professionnelle, on la retrouve sur les parcours des Grands Nationaux, CSI 1, 2 et 3*.

 

– Tu fais partie de l’aventure Akhal, qu’est ce que cela t’inspire ? 

Je fais partie de l’aventure Akhal depuis ses débuts. J’ai découvert le produit Capsular  pour la première fois au salon de Bordeaux. Les guêtres Capsular m’ont tout de suite plu, c’est simple d’utilisation, pratique et innovant. Je suis ravie de faire partie de cette aventure !

IMG_1359

Clarance et Tina du Danois

– Comment utilises-tu les guêtres Capsular ? 

Quand je suis aux écuries, j’utilise Capsular après une grosse séance d’entraînement ou une semaine intensive.

Lors de mes déplacements en concours, en transport, je pose les guêtres Capsular en simple Stable-boots sur l’aller. Ça permet de maintenir l’appareil tendineux et la guêtre sert également de protection de transport.

Sur le retour de concours, je fais récupérer mes chevaux en glissant la recharge Cap-Tend à l’intérieur de la guêtre. Le temps du transport, je laisse mes chevaux récupérer. Une fois le trajet fini, j’ai plus qu’à les retirer. Pratique !

 

1

Bilitis de B’Neville avec sa paire de capsular

– Dans quel but utilises-tu les guêtres Capsular ? 

J’utilise les guêtres de repos Capsular sur mes chevaux qui ont tendance à avoir des molettes ou engorgements. Je leur pose lors de concours ou après mes entraînements. Après les avoir laissé 2h, à vu d’oeil, on peut déjà constater que les jambes sont plus fines, qu’elles ont dégonflé. Au toucher, on sent que la jambe est encore fraîche, que les actifs ont agi. Quand je les utilise, je vois tout de suite son efficacité, j’ai vu des améliorations… J’ai un cheval qui a tendance à faire des tendinites, il est vrai que depuis que je les utilise, ses membres semblent moins fragiles et sensibles.

– Les guêtres ont-elles modifiées tes habitudes ? 

Capsular, c’est simple, pratique et rapide. Elles sont adaptables antérieurs et postérieurs. Après 2 heures de pose je les enlève. Il suffit de placer une recharge imprégnée de principes actifs à l’intérieur, c’est un gain de temps considérable contrairement aux autres méthodes traditionnelles !

IMG_1379.JPG

Plus d’infos sur Capsular ici.

Publicités

L’ÉCURIE ACTIVE: NOUVEAU MODÈLE OU UTOPIE ?

Le 4 avril dernier direction Deauville, ses planches, la mer et les Ecuries de Lisors, l’un des premières écuries actives en France. Le concept est simple en théorie et semble couler du bon sens d’Homme de cheval : répondre aux besoins fondamentaux et naturels du cheval. Il est toutefois beaucoup plus complexe dans la pratique.

Pascal et Nathalie Frotiée, sensibles au respect des fondamentaux de leurs chevaux, ont mis en place ce modèle innovant d’écurie il y a quelques années après avoir analysé les modèles déjà en place en Allemagne notamment. Leur objectif était double : réussir à travailler de façon plus efficace sur leur exploitation et reconstruire un environnement naturel de vie pour le cheval.

Lire la suite

L’eau au centre de la récupération

Le retour des champions suite aux Jeux Olympiques de cet été ont mis en lumière la problématique de la récupération physique des chevaux après une telle compétition qui clôturait une saison de concours chargée et éprouvante. Certains de ces chevaux athlètes sont partis dans des centres de thalassothérapie/ balnéothérapie afin de récupérer et de préparer au mieux la nouvelle saison.

sea-246090_1920

Lire la suite

Tendinite vs Desmite

Une fois n’est pas coutume il n’est pas toujours nécessaire d’écrire de longs articles pour donner des explications. Aujourd’hui il est question de tendinite et de desmite. En effet il est parfois difficile de les différencier. Sur le papier elles suscitent les mêmes symptômes :

  • Chaleur au niveau de la partie basse de la jambe
  • Douleur à la palpation
  • Rougeur
  • Œdème

Maintenant que vous savez tout sur la tendinite grâce à l’article précédent (ici), je rappellerais simplement qu’elle est une inflammation des tendons : le fléchisseur profond, le fléchisseur superficiel et la bride carpienne.

Lire la suite